Le 09/09/2021

L’épisode orageux récent du vendredi 3 septembre a faiblement impacté le département du Gard, et peu de précipitations sont annoncées pour les prochains jours.

La situation hydrologique du bassin versant du Vidourle, de la plaine de la Vistrenque et des Costières reste préoccupante, tandis que de nouvelles tensions apparaissent sur l’aval des bassins versants du Gardon et de la Cèze.

La préfète du Gard a donc décidé de :

placer en alerte renforcée les bassins versants de l’Ardèche pour les communes gardoises, et de la Cèze aval ;

– maintenir en alerte renforcée les zones Vidourle et Vistrenque, Costières et Vistre ;

placer en alerte le bassin versant du Gardon aval ;

– maintenir la vigilance sur le reste du département.

Anduze reste en vigilance : il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

>> ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DU 9 septembre 2021 instaurant des mesures de restriction temporaire des usages de l’eau dans le Gard

Annexes :

>> MESURES correspondant aux seuils de vigilance et d’alerte

>> CARTE des zones concernées par les seuils de vigilance et d’alerte

>> LISTE DES COMMUNES concernées par les seuils de vigilance et d’alerte


Le 05/08/2021

La situation tendue observée sur les nappes d’eau souterraines du sud du département s’étend désormais sur les bassins versants du Vidourle et de la Cèze aval, où les débits des cours d’eau principaux ont également franchi les seuils d’alerte.

En lien avec la répartition des dernières précipitations, cette situation contraste avec celle des ressources en eau des Cévennes et des piémonts qui restent à un niveau satisfaisant pour la saison. Les cumuls de précipitations attendus ces prochains jours sur le département restent modérés, et ne devraient pas permettre de résorber les déficits relevés.

Madame la préfète du Gard a donc décidé de :

maintenir en alerte renforcée la zone Vistrenque, Costières et Vistre ;

de placer en alerte les bassins versants du Vidourle et de la Cèze aval ;

– de maintenir la vigilance sur le reste du département.

>> ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DU 4 août 2021 instaurant des mesures de restriction temporaire des usages de l’eau dans le Gard (+ annexe liste des communes)

De nouveau, sur les territoires classés en vigilance, comme Anduze, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

>> MESURES correspondant aux seuils de vigilance et d’alerte

>> CARTE des zones concernées par les seuils de vigilance et d’alerte

 

En niveau d’alerte, le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins potagers entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau type goutte-à-goutte). Pour l’arrosage domestique (pelouses, jardins d’agrément…), des terrains de golf et des espaces sportifs (stades…), l’interdiction s’étend entre 8h00 et 20h00.

En niveau d’alerte renforcée, les interdictions supplémentaires concernent l’arrosage des espaces sportifs ainsi que celui des pelouses et espaces verts privés et publics. L’irrigation agricole et l’arrosage des jardins potagers sont interdits entre 8h00 et 20h00 (sauf pour les modes d’irrigation économe en eau), et une nuit sur deux si l’eau est prélevée dans un cours d’eau ou dans sa nappe d’accompagnement.

Ces mesures de restrictions ne sont pas applicables aux usages dont l’eau provient de la nappe d’accompagnement du Rhône, du canal BRL alimenté par le Rhône, ainsi que de retenues dont l’eau a été stockée en période où la ressource était abondante.

Sur les territoires classés en vigilance, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires concernés si la situation sur leur territoire le nécessite.

Des points sur la situation hydrologique du département restent programmés régulièrement.

Selon l’évolution de la situation, Mme la Préfète du Gard pourra être amenée à modifier les mesures de restrictions et de limitations des usages de l’eau.

 


Le 19/07/2021

Les épisodes pluvieux observés en fin de printemps et en ce début d’été ont permis de soutenir les débits des cours d’eau dans les secteurs des Cévennes et des piémonts. Cependant, ces précipitations n’ont pas compensé les déficits pluviométriques relevés pendant la période de recharge hivernale, particulièrement marqués sur le sud du département. Sur plusieurs compartiments, la nappe de la Vistrenque et des Costières enregistre des niveaux bas historiques depuis la mise en place des suivis.

Pour les prochains jours, des températures élevées sont attendues et il n’est pas annoncé de précipitations significatives.

Ainsi, la situation particulièrement tendue sur la nappe de la Vistrenque et des Costières pourrait se dégrader, et des tensions pourraient apparaître sur d’autres secteurs pourtant préservés pour le moment.

Madame la préfète du Gard a donc décidé de placer en alerte de niveau 2 la zone Vistrenque, Costières et Vistre et de maintenir la vigilance sur le reste du département.

>> ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DU 16 JUILLET 2021 instaurant des mesures de restriction temporaire des usages de l’eau dans le Gard

De nouveau, sur les territoires classés en vigilance, comme Anduze, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

>> MESURES correspondant aux seuils de vigilance et d’alerte

>> CARTE des zones concernées par les seuils de vigilance et d’alerte

>> LISTE DES COMMUNES concernées par les seuils de vigilance et d’alerte

 


Le 06/07/2021

En ce début d’été, Mme la préfète du Gard a consulté le comité sécheresse le 30 juin pour faire un point sur la situation hydrologique du département.

La période habituelle de recharge hivernale des ressources en eau est caractérisée par un déficit de précipitations sur l’ensemble du département. Les quelques précipitations en mai et juin ont permis de soutenir un peu les débits dans les cours d’eaux principaux mais n’ont pas suffi à compenser le déficit des nappes d’eaux souterraines. Les prévisions météorologiques montrent des températures attendues élevées, dépassant les 30 °C à partir du 1er juillet et pas de précipitations significatives dans les dix prochains jours.
Ainsi, la situation est particulièrement dégradée sur les nappes de la Vistrenque et des Costières et commence à se tendre sur le bassin versant du Vidourle.

La préfète du Gard a donc décidé de placer en alerte de niveau 1 la zone Vistrenque, Costières et Vistre et de maintenir la vigilance sur le reste du département.

>> ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DU 7 JUILLET 2021 instaurant des mesures de restriction temporaire des usages de l’eau dans le Gard

Sur les territoires classés en vigilance, comme Anduze, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

>> MESURES correspondant aux seuils de vigilance et d’alerte

>> CARTE des zones concernées par seuils de vigilance et d’alerte

>> LISTE DES COMMUNES concernées par seuils de vigilance et d’alerte