C’est au 3 rue bouquerie à Anduze qu’en 2015,  la Cévenole Corinne Maeght a installé son petit atelier de chocolat bio équitable. Avec cet atelier-boutique, elle « revient aux sources ».

Aux sources parce que la pâtisserie a toujours été une passion. Il aura fallu à cette ancienne commissaire d’exposition plus de deux ans de travail et surtout de curiosité pour construire son projet, apprendre la fabrication du chocolat, connaitre les filières, expérimenter les recettes …

Aux sources encore parce que Corinne Maeght fait partie des rares artisans chocolatier « bean-to-bar », traduisez « de la fève à la tablette ». Elle applique le savoir-faire des tous premiers chocolatiers du 16ème siècle, transformant les fèves dans son atelier anduzien. Chaque cuvée de chocolat est fabriquée dans des petites broyeuses de 5 kg, les torréfactions sont douces voire inexistantes, le chocolat n’est pas conché et est directement tempéré et coulé. Tous les chocolats sont fabriqués 100% pur beurre de cacao et sans additif, un choix qui permet aux gourmands de redécouvrir le véritable goût du chocolat. Au-delà de préserver toutes les saveurs et les nombreuses vertus du cacao, ce procédé offre une véritable alternative à la standardisation du goût : chaque tablette est unique au gré des fèves et des sensibilités de notre chocolatière !

Aux sources enfin parce la démarche de Corinne Maeght se veut sincèrement équitable. Cela a conduit la cévenole au Pérou ou à Sao Tomé où elle a rencontré les producteurs locaux et sélectionné des fèves de cacao bio et équitable afin de créer des grands crus Pure Origine.  Mais son engagement va plus loin : elle apporte sa contribution au projet RECAVACA (Réseau Caribéen pour la valorisation du cacao) qui vise, dans un souci de diversification économique, à relancer la production de fèves dans la région caribéenne et à faire de la fève caribéenne un produit marchand reconnu internationalement. En ce mois d’octobre, elle forme dans son atelier deux guadeloupéennes, Betty Vainqueur et Naromie Myrtil  de l’association AGED à la transformation des fèves en chocolat pour une valorisation totale de la filière locale. Les trois femmes se retrouveront prochainement en Guadeloupe où Corinne Maeght leur apportera ses conseils en création d’entreprise et surtout où, ensemble, elles élaboreront leurs premières recettes de chocolat pure plantation et confectionneront une édition limitée pour décembre 2019. En 2020, elle accompagnera un projet similaire à la Réunion.

Voilà autant de bonnes raisons de déguster les chocolats et autres gourmandises de Corinne Maeght sans culpabilité. Ce ne sont pas le Député Olivier Gaillard et le Maire d’Anduze venus rencontrer les représentantes de l’AGED qui vous diront le contraire…

www.chocolat-chocobio.fr